Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Clinique Halte-Mieux-être

Pour améliorer votre qualité de vie

Notre blogue

Une série continue de billets informatifs

Suivez les articles parus dans notre infolettre.

Qu'est-ce que la massothérapie spécialisée ?

2 juin 2022

Nous disons que la Clinique Halte-Mieux-être propose une gamme de massage spécialisé pour soulager le stress et ses effets ainsi que pour diminuer les douleurs musculaires et articulaires. Qu’est-ce que la massothérapie spécialisée au juste ?

Vous êtes plusieurs à me demander de quoi il s’agit. Déjà, il faut faire la distinction entre un praticien en massage et un massothérapeute. Le praticien en massage possède 400 heures de formation et moins et s’occupe de la détente ponctuelle et de la fatigue musculaire en superficie. Le massothérapeute aura au minimum 1000 heures de formation pour être en mesure d’effectuer de la thérapie manuelle grâce au massage et à ses connaissances du corps humain.

Quelques titres professionnels

Voyons ensemble quelques descriptions.

Massothérapeute

Le thérapeute utilise différentes techniques de massage pour diminuer les effets du stress et travailler sur les problématiques communes en lien avec les tissus mous tels que les muscles, les tendons, les ligaments, les capsules, les fascias.

Kinésithérapeute

Le massothérapeute utilise le mouvement pour redonner au corps sa coordination optimale et sa souplesse lors des mouvements. Le kinésithérapeute agit sur les effets du stress intense et l’équilibre musculaire ainsi que sur les problématiques musculosquelettiques communes telles que les contractures, les tendinites, les bursites, les entorses, les capsulites, les blessures musculaires, les effets de l’arthrose, etc. Il aura un impact sur les muscles superficiels qui s’occupent du mouvement et sur les muscles intermédiaires qui stabilisent les articulations lors des mouvements.

Orthothérapeute

Le kinésithérapeute spécialisé utilise des techniques et des mouvements spécifiques pour travailler sur les muscles de la posture et de la respiration ; les muscles profonds. L’orthothérapeute intervient sur les systèmes musculaire et articulaire et vise le bon fonctionnement du système musculosquelettique.

Conclusion

En résumé, un massothérapeute spécialisé a plusieurs formations spécifiques qui lui donnent différentes techniques de massage et différents outils à mettre à votre service. Le kinésithérapeute est un massothérapeute spécialisé dans le mouvement ; l’orthothérapeute est un kinésithérapeute, donc un massothérapeute à la base, spécialisé dans la posture et les effets du stress en redonnant une amplitude respiratoire optimale.


À la Clinique Halte-Mieux-être, les massothérapeutes spécialisés se démarquent par leurs savoirs et la qualité de leur formation ; plus de 1200 heures de formation pour l’orthothérapie.


Aimeriez-vous savoir comment nous adaptons nos soins à votre réalité en tant que massothérapeute spécialisé ? Ce sera un des prochains sujets.


Salutations chaleureuses,

Normand-Jimmy Gamache, massothérapeute spécialisé, orthothérapeute

Qu'est-ce qu'un muscle en santé ?

2 mai 2022

Pour Antoine, plus un muscle est gros, plus il est en bonne santé. Pour Mélissa, un muscle en excellente santé n’est pas douloureux. Félix croit qu’un muscle en bonne santé lui permet d’effectuer les tâches de son quotidien sans difficulté. Qu’en est-il en réalité ?

Voyons ensemble quelques éléments qui vous indiquent si vos muscles sont en bonne santé ou non.

Les propriétés spécifiques des muscles

Outre son travail de contraction, le muscle doit pouvoir subir les tensions provoquées par les autres muscles. Il possède cinq propriétés qui lui permettent d’accomplir ce travail de façon optimale.


• La contractilité : propriété qui entraine une diminution de la longueur du muscle et une augmentation de sa densité.

• L’élasticité : propriété qui permet au muscle de reprendre sa forme initiale après une contraction ou un étirement.

• L’extensibilité : propriété qui permet au muscle de s’allonger lorsqu’il subit l’action d’un muscle opposé.

• La tonicité : c’est la tension résiduelle du muscle au repos. Il est comme un scout, toujours prêt.

• L’excitabilité : propriété qui permet au muscle de recevoir les commandes du système nerveux et de pouvoir y réagir.

Conclusion

Un muscle en bonne santé est donc celui qui remplit ses différents rôles et qui possède pleinement ses cinq propriétés.


Pour résumé, un muscle au repos est mou et demande peu d’énergie ; il n’est pas fatigué, courbaturé, tendu ou contracturé (les fameux nœuds). Lors du travail, le muscle est fort et endurant ; les mouvements sont souples, fluides et amples.


Maintenant que nous avons une meilleure idée de ce qu’est un muscle en santé, quels sont les contrecoups de son utilisation ? Comment doit-il se nourrir pour rester en forme et effectuer son travail ? À suivre…


Normand-Jimmy Gamache, orthothérapeute

Avez-vous tendance à vous faire du cinéma ?

30 mars 2022

Ici, je ne fais pas référence à une sortie au cinéma pour visionner le dernier film d’action ou d’amour, mais bel et bien à l’expression « se faire un cinéma ». Certains diraient « faire tout un cinéma » ou « se faire des films ». En d’autres mots, il vous arrive peut-être de vous raconter des histoires et finir par y croire. Cela vous rappelle quelque chose, j’en suis certain ! Pour ma part, ayant plusieurs « hamsters » à mon service, il m’arrive de me faire des scénarios ; parfois, ce sont des scénarios très sympathiques, mais mon imagination a aussi la capacité d’élaborer des scénarios catastrophes dignes d’un film hollywoodien. C’est d’autant plus vrai quand je suis fatigué. La spirale du stress s’installe sournoisement.

Vous dites possiblement que c'est la réalité du stress au quotidien et vous avez bien raison. Il est bien souvent pire d'anticiper une situation que la vivre.

La cha​sse aux mammouths

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de participer à une formation continue en format webinaire sur le stress intitulé « La chasse aux mammouths » donné par Marie-France Marin, chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. La présentatrice comparait justement le stress au CINÉ. En décortiquant ce mot, nous avons les quatre éléments qui peuvent devenir des sources de stress :

  • Contrôle faible — sentiment d’impuissance face à la situation
  • Imprévisibilité – situation inattendue, incapacité de prévoir ce qui va se produire
  • Nouveauté — situation nouvelle qui n’offre pas de référents avec ce qui est connu
  • Ego menacé — compétences et connaissances sont mises en doute ou à l’épreuve

Vous comprenez que les éléments sources du stress peuvent s’accumuler. Pour nous aider à contrôler notre stress, elle nous suggérait essentiellement deux choses :

Prendre soin de son mental

Faites-vous un tableau avec 5 colonnes : l’élément déclencheur du stress, C, I, N et E. Écrivez ce qui vous stress et établissez en quoi cela vous stress selon les sources de stress tiré du mot CINÉ. C’est plus facile par la suite d’élaborer votre plan de résilience ou de contrôle de la situation.

Prendre soin de son physique

Presque aussi simple que de dire 1-2-3 : Respirez, bougez, riez ! Ajoutez à cela une bonne alimentation, un bon sommeil, une bonne élimination et vous êtes sur la bonne voie.

Vous conviendrez que la massothérapie est une belle façon de prendre soin à la fois de son mental et de son physique.


Vous aimeriez en savoir davantage sur le stress et apprendre à mieux le gérer ? Visitez le stresshumain.ca.


En attendant de vous voir bientôt, je vous souhaite une excellente journée !


Votre orthothérapeute, Normand-Jimmy Gamache